J'ai besoin de petits conseils.

Bonjour / bonsoir.

Je suis un jeune adolescent passionné par le monde aéronautique. Je joue depuis peu à IF (127h de vol) et je vais bientôt être grade 3. J’adore le serveur expert, notamment les ATC schedule. Enfin bref. J’ai été un moment sur le serveur expert et j’ai été report pour je ne sais quelle raison et il est là le problème. Tous les tutoriels de IF sont en ANGLAIS et serait-il possible d’avoir des tutos en Français ? J’ai vraiment besoins de tutos, notamment avec la communication avec l’ATC.

Je vous remercie d’avance, chers pilotes et contrôleurs aériens.

Bonsoir et bienvenu! Je pense pas que des tutoriels existent en français mais je vais demander et peut être que un jour ils vont en faire. Sinon pour l’instant je conseil linguee pour traduire quelques trucs et essayer de comprendre.

Ça sa pourrait aider. Il y a peut de texte et beaucoup de mots « techniques » qu’il faut de toute façon connaître.

Ici il y a un petit tutoriel en français sinon:

1 Like

La langue d’aviation est l’anglais. Les commandes IFATC sont en anglais. Il vaut mieux essayer de comprendre l’anglais pour réussir dans l’aviation. Mais @Captain_Zen est un officier de l’IFATC et il comprend le français alors vous pouvez lui poser des questions sur l’ATC si vous en avez.
Désolé s’il y avait des erreurs. J’apprends encore le français.

Les liens @Captain_Zen affiches ci-dessus sont egalement utiles pour comprendre les commandes IFATC.

1 Like

J’ai vite fait traduit un tutoriel avec deepl et corriger d’éventuels fautes. Dit moi si ça aide!

Il ne s’agit en aucun cas d’une liste de tout ce que vous devez savoir. Une fois que vous aurez parcouru les tutoriels et appris à contrôler votre avion, vous voudrez peut-être vous aventurer sur le serveur « Live » et voler avec d’autres et les contrôleurs aériens. Assurez-vous de vous familiariser avec les différentes « violations » et les règles sur les différents serveurs. Il s’agit d’un exemple de vol simple avec « l’ATC » contenant quelques commentaires généraux sur chaque étape. Amusez-vous bien !

Planifiez où vous allez.

Faites un plan de vol. Choisissez vos aéroports de départ et d’arrivée ainsi que l’itinéraire que vous souhaitez emprunter. Faites attention aux pistes actives à votre destination et à la circulation. Petit rappel, le plus souvent on décolle fasse au vent. Rappelez-vous que même si une piste est rouge, le contrôleur peut quand même l’utiliser si il la considère plus adaptée. Comme toujours, soyez prêt à vous adapter aux changements apportés à votre plan de vol si le contrôleur vous l’ordonne ou si les vents changent à votre destination.

Demande de « pushback »

Quand vous serez prêt, demandez au contrôleur sol de pouvoir effectuer un « pushback ». Il s’agit de reculer afin de sortir du Gate et se placer sur le « taxiway ». Faites attention à ce que vous indique le contrôleur, il vous indiquera vers quelle piste vous devez vous tourner. Assurez-vous de noter si votre place de stationnement nécessite un « pushback » et si votre avion peut être repoussé. Sinon, demandez un taxi. Ne reculez pas s’il y a un avion derrière vous. Vous êtes responsable de la zone autour de votre avion.

Demande de taxi

Encore une fois, faites attention à la piste sur laquelle le contrôleur vous envoie. Si vous demandez une piste spécifique et en recevez une autre, ne redemandez pas. Suivez les instructions. Le contrôleur peut utiliser certaines pistes plutôt que des autres pour les départs ou s’il y a beaucoup de trafic entrant. Avancez à une vitesse inférieure à 25 nœuds et ne circulez pas dans l’herbe, dans le terminal ou dans d’autres avions. Allez jusqu’à la ligne d’attente qui se situe just avant la piste, mais ne la dépassez pas. Restez sur la fréquence sol jusqu’à ce que vous soyez le prochain en ligne pour le décollage. Vos feux « strobs » et vos phares d’atterrissage devraient être éteints pendant que vous roulez. Ils devraient être allumés lorsque vous êtes sur une piste ou lorsque vous traversez une piste d’atterrissage.

Demande de décollage

Lorsque vous êtes en première ligne pour le décollage, passez sur la fréquence de la tour et demandez le décollage. Connaître la différence entre « remaining in the pattern » et « departing ». « Remaining in the pattern » devrait être utilisé que si vous prévoyez décoller, faire immédiatement le tour de l’aéroport et atterrir au même aéroport. Au toucher le sol et redécoller (« touch and go »)
On vous dira a) « hold short » (ne pas entrer sur la piste) b) « lineup and wait (de s’aligner et d’attendre) C) cleared for takeoff (de s’aligner et de décoller) ou D) « cleared for immediate takeoff (de décoller le plus rapidement possible et de ne pas vous arrêter sur la piste)

Vous êtes dans les airs !

Vous avez fait beaucoup de travail jusqu’à présent pour monter dans les airs, une fois dans les airs, le contrôleur de la tour vous donnera “Frequency Change Approved” ou pour contacter Approach/Departure/Center. Si vous recevez un message “Frequency Change Approved”, cela signifie que le contrôleur veut que vous passiez à autre chose que leur fréquence, passez à l’unicom le plus proche. S’il vous est demandé de contacter l’approche, le départ ou le centre, contactez cette fréquence. Pilotez votre plan de vol. Faites attention à votre vitesse. Ne pas voler a une vitesse supérieure à 250noeuds sous les 10000 pieds. Ne volez jamais une vitesse au sol de plus de 550 noeuds en dessous de 40000 pieds, que vous soyez dans un avion de chasse ou non. Il se peut que vous soyez reporté (« ghosted ») sans avertissement pour excès de vitesse. Les marques rouges sur la bande de vitesse indiquent quand l’avertissement de vitesse s’affiche. Si vous ne parvenez pas à ralentir, vous pourriez recevoir une violation. Bon vol - Pilotez votre plan de vol et suivez toutes les instructions du contrôleur. Assurez-vous de regarder vers l’avant et de voir si les vents ou la configuration ont changé à votre destination. Ne volez pas trop haut. Si vous ne parcourez que 100 milles, il n’est pas nécessaire de monter a 34000 pieds. Gardez une altitude et une vitesse raisonnables. Une fois que vous êtes à une quarantaine de milles de votre destination, vous devriez communiquer avec l’approche s’il y en a une et commencer votre descente. Encore une fois, cela dépend de votre altitude, donc plus vous êtes haut, plus vous devez descendre tôt.

En approche de l’aéroport

S’il y a une fréquence d’approche, ils vous donneront les changements d’altitude et de cap pour vous amener à une différence de 30 degrés par rapport au cap final de la piste. Une fois que l’approche vous autorise pour l’ILS, il est de votre responsabilité d’effectuer le dernier virage dans la direction de la piste. Par exemple, à KSAN, la piste 27 est la piste 27. L’ATC donne souvent 240 ou 300 pour vous mettre à un angle de 30 degrés. De là, vous tournez au 270 pour vous aligner avec la piste. Certains pilotes se référeront à des cartes d’approche réelles pour rendre leur approche aussi réaliste que possible. S’il n’y a pas d’approche, contactez la tour et demandez l’atterrissage ou les touch and go’s. La tour vous indiquera où vous devez entrer dans l’espace aérien, quel numéro de séquence et qui vous devez suivre.Dans les deux cas, assurez-vous de faire attention à la piste à laquelle vous êtes affecté, y compris s’il s’agit d’une piste R/L/C.
Vous avez atterri !

Si vous faites un arrêt complet, sortez de la piste dès que possible et contactez le sol une fois que votre avion a complètement quitté la piste. Éteignez vos « strobs » et vos phares d’atterrissage. Demandez un taxi pour vous rendre au parking. Faites attention et regardez autour de vous pour vous assurer que vous ne tournez pas la tête dans un autre avion et suivez les instructions du contrôleur.Ne traversez aucune piste (en service ou non) sans l’autorisation du contrôleur sol. Félicitations, vous avez fait beaucoup de travail, mais vous l’avez fait. Chaque vol ne sera pas parfait et chaque avion se comportera différemment dans les airs. Vous apprendrez ce qui fonctionne le mieux pour vous et essayerez de nouveaux avions ou de nouvelles régions.

4 Likes

Merci beaucoup pour vos réponses ! Je suis content de votre rapide réponse ! Alors oui ducoup ce serait bien, dans la limite du possible et si vous avez le temps, de faire une sorte de liste de course avec le vocabulaire a acquérir et à maîtriser. J’ai déjà essayer avec les traducteurs mais lorsqu’on traduit des gros paragraphes, ça part un petit peu en vrilles et les syntaxes des phrases deviennent mauvaise.

Je vous remercie tout de même pour le lien que vous avez envoyé.
Cordialement =)

Je vous remercie mille fois pour votre attention, cela m’aide beaucoup. En fait, lorsque un contrôleur me dit de régler mon HDG à, je dis n’importe quoi, 20°, j’ai peur que mon avion parte loin de l’aéroport et que ça plombe mon vol… Je ne sais pas si c’est très clair, dites le moi :)

Merci beaucoup de l’information l’ami :)

1 Like

Merci beaucoup @Captain_Zen!

This topic was automatically closed 3 days after the last reply. New replies are no longer allowed.